Du 8 octobre 2013 : Journée d’information aux pratiques ordinales

Cette démarche vise à asseoir les compétences des élus ordinaux, à développer la démarche qualité de nos pratiques, à permettre de renforcer leur efficience et ainsi la pérennité de notre institution.

Programme de la journée >>> 

 

 

 

 

 

 

Du 15 décembre 2009 : Etats généraux de la kinésithérapie

En Ile de France et La Réunion

Les Etats généraux de la profession ont été lancés au printemps 2009 par le Conseil National de l’Ordre des Masseurs Kinésithérapeutes.

Ils se déclinent en plusieurs phases successives dont des échanges avec les syndicats et les associations et une pré enquête diligentée auprès d’une société extérieure spécialisée dans l’évaluation.

Les mois de Novembre et Décembre sont consacrés aux recueils des travaux des CDOMK et des CROMK.

C’est dans ce cadre que le CIROMK Idf- la Réunion a organisé la journée du 15 Décembre et a invité 2 personnes par CDOMK de l’interrégion à participer. Le résultat de nos travaux communs est envoyé au Conseil National.

4 thèmes ont été retenus par le CNOMK et nous avons proposé de travailler en groupe autour de tables consacrées chacune à un thème. Nous avons choisi de faire gérer chacune des quatre tables par un élu du Conseil Interrégional.

Un travail préparatoire a été fait par chacun autour des enquêtes consacrées à la profession au cours de l’année.

Les élus se sont répartis le matin selon leurs centres d’intérêts. Les échanges ont été constructifs et les caractéristiques de chacun (salarié ou libéral, jeune et moins jeune…) ont permis de représenter les différentes facettes de la profession.

Les débats se sont poursuivis pendant le repas et un représentant par table a présenté en plénière 4 diapositives d’analyse du thème et de propositions. Un temps d’échanges a suivi chaque présentation, permettant à tous de réagir aux idées sur chaque thème et d’enrichir la synthèse.

Il est à noter que la visioconférence a permis aux élus de l’île de la Réunion de participer à la réflexion et de voir leur riche analyse prise en compte.

Au final, nous avons pu noter une forte participation qualitative et quantitative des élus départementaux et interrégionaux. Plusieurs CDOMK avaient pu interroger, chacun à sa manière, les masseurs kinésithérapeutes de son département.

Le document final devra permettre d’avoir une idée partagée de la profession de demain et d’après demain. Tous les représentants de la masso kinésithérapie pourront ainsi œuvrer dans le même sens afin d’apporter à la société et aux patients les services dont ils ont besoin.